logo RUBRIQUE 7

pochette_disque - 13 ko recompenses - 4.2 ko

à quelle distance sommes-nous ?

ICG 1205-1
décembre 2005

pochette_disque - 16.9 ko recompenses - 2.8 ko

Tee Time
3-341348-808000
ICG 0103-1
janvier 2003

photo_artiste - 57 ko








vidéo concert à Vilnius

extraits du dvd "on air"

De quoi s’agit-il ?

D’un trio donc. Un vrai trio qui joue et se joue à trois. Ce n’est donc pas d’un 1+2 (ici un pianiste accompagné d’une rythmique) mais d’un 1+1+1 = 3 qui peut également s’écrire 3 =1 ! Renversant un 3 = 1, non ?

Considérons juste cette proposition sous l’aspect musical et tout devient immédiatement compréhensible. Ces trois-là composent, improvisent la musique ENSEMBLE. Une musique interactive qui se nourrit d’enrichissements et d’expressions simultanées, voire instantanées. Cette musique a été façonnée par un lent travail de recherche, de propositions-réponses, d’initiatives, comme une macération progressive, une imprégnation d’échanges musicaux (mélodies, harmonies, traits, sonorités, cultures...) successifs d’où jaillit une expression singulière, vive et riche.

Emler, Tchamitchian, Echampard font œuvre commune, sans qu’aucun ne s’approprie l’espace ainsi façonné avec les autres par une intervention solitaire (solo). Cette musique invente, de fait, le solo permanent à trois ! Un véritable acte de générosité. Que dit-elle cette musique ? S’il faut chercher du côté des références, on ne peut à proprement parler de genre musical identifié même si, de part l’instrumentation, l’idiome jazz est proche, mais largement insuffisant.

Ou alors ce pourrait être du jazz librement mis à nu (sans les atours usuels qui le rendent immédiatement repérable) par un trio de musique de chambre improbable qui jouerait à cache-cache avec les us et coutumes d’une modernité subitement lisible par toutes les oreilles. Une musique de fond(s) en pleine(s) forme(s), de flux et d’instincts. Jamais pédante. Toujours surprenante.

Thierry Virolle